97 avenue Félix Faure - Lyon 3
Horaires d'ouverture

Lun - Sam : 9h - 20h

Qu’est-ce que l’hypnose ? Quels sont les processus en jeu ?

Il y a beaucoup de croyances autour de l’hypnose : sommeil, contrôle de « l’hypnotiseur », besoin de lâcher prise, …, et bien d’autres. L’analogie avec le sommeil peut se comprendre car dans certains états d’hypnose, il n’est pas rare d’avoir eu l’impression de « dormir », de « décrocher »… Analogie d’ailleurs dans l’origine même du terme « hypnose » issu du grec « hupnos » qui signifie « sommeil ».

Mais au-delà des croyances, pour comprendre ce qu’est l’hypnose il est important de considérer qu’il existe différents états de conscience, que nous vivons tous à différents moments. L’état hypnotique fait partie de ces « EMC », Etats Modifiés de Conscience.
En effet, l’état d’hypnose, appelé aussi « Transe » hypnotique, est un état d’attention particulier, qui peut être vécu de façon naturelle, mais qui en séance est induit et guidé par le praticien.
La particularité de cet état en séance d’hypnose est qu’il met en veilleuse certaines fonctions psychiques, laissant le champ libre à d’autres processus psychiques, notamment inconscients, mettant de côté la réalité extérieure. La transe hypnotique nous offre donc la possibilité de fonctionner mentalement de manière différente et de percevoir les choses sans les filtres conscients habituels.

A qui, à quoi, s’adresse l’hypnothérapie ?

L’application de l’hypnose à des fin thérapeutiques n’est pas nouvelle. On la retrouve dans des pratiques ancestrales chez les guérisseurs, les chamanes, etc… C’est surtout à partir du 18e siècle qu’elle entre dans la sphère scientifique de la thérapie occidentale.

Les multiples applications de l’hypnose font qu’elle est aujourd’hui utilisée par des praticiens d’orientations diverses. En effet, elle permet d’aborder différents symptômes (cognitifs, comportementaux, somatiques…) et également d’identifier et de travailler potentiellement sur leurs causes.

En méthode principale ou en complément, le travail en hypnothérapie permet d’aborder les problématiques liées aux désordres psychiques (stress, anxiété, traumas…), et par extension s’applique donc à bon nombre de problématiques vécues : troubles du sommeil, troubles du comportement, addictions, problèmes sexuels d’origine psychogène, deuil, pour n’en citer que quelques-unes.

Quelles sont les contre-indications ?

Il y a peu de contre-indications à l’hypnose, toutefois, il est important de préciser que les troubles de la personnalité tels que la psychose, la schizophrénie en font partie.
Par ailleurs, l’hypnothérapie ne saurait se substituer à un traitement prescrit par un médecin.

Comment se déroule une séance, une thérapie par l’hypnose ?

Chaque séance débute par un entretien afin de créer un climat propice et une interaction avec le praticien. De plus, cette phase d’anamnèse permet au thérapeute de recueillir les éléments importants de votre vie, ainsi que de la problématique motivant la demande. Il peut arriver que plusieurs entretiens soient nécessaires en fonction de la problématique et/ou de son évolution.

L’hypnose en elle-même commence par une phase appelée d’induction qui peut être formelle ou non, mais dont le but est de vous guider progressivement à entrer dans un état de conscience modifié, « votre » état de transe hypnotique.

Une fois l’état hypnotique installé, la dimension thérapeutique de la transe va être utilisée à travers différentes techniques de suggestions (directes ou indirectes), de communication interactive avec l’inconscient, et d’autres encore, selon les cas.

En fin de séance, le praticien vous « réveil » en douceur et vous ramène progressivement dans « l’ici et maintenant » afin de retrouver toutes vos facultés conscientes.